Chaussures de running Asics GEL DS Trainer

Caractéristiques principales

Nos membres qui l'utilisent • 1

Avatar for Sébastien Worms

Fiche Technique

Caractéristiques

Technologies

Produits Comparables

Section Questions/Réponses

Ce qu'il faut savoir avant d'acheter !
Pas de réponse à vos interrogations ? Posez une question

2 
ex 3ème série - Rueil RAC
Les DS Trainer sont des chaussures performantes, d'entrainement, et pour des courses de fond (plusieurs km jusque marathon).
  • Performantes
    Elles sont légères, et assurent un très bon maintient du pied.
  • D'entrainement ?
    Elles ont plus d'amorti que des chaussures de compétition: plus de confort, moins de choc dans les genoux et la colonne, mais plus lourdes. Des chaussures de compétition seront plus légères, mais plus violentes pour les articulations.

  • Course de fond ?
    Les DS Trainer ont assez d'amorti pour des courses longues (économiser les articulations), mais du coup un peu lourdes pour des courses courtes.

Les DS Trainer sont des références (elles en sont à la version 17, et sont connues depuis longtemps !) du running d'entrainement.

... c'est les chaussures que je choisis depuis plusieurs années, je ne suis pas prêt d'en changer !

0
ex 3ème série - Rueil RAC
Sur les DS Trainer 16, j'ai un maintien insuffisant, mon pied glisse légèrement, ce qui me provoque des ampoules quand je cours trop longtemps.

Les lacets sont plats, difficiles à serrer parce qu'ils ne glissent pas bien dans les œillets et la mousse est un peu trop épaisse pour mon pied. Du coup, je dois tirer vraiment très fort, pour quand même arriver à un serrage insuffisant. 
J'avais aussi les DS Trainer 13 et 11, qui ne m'ont pas posé de problème de maintien. 

Mis à part ce point négatif, j'aime beaucoup ces chaussures (et la série des DS Trainer), ce n'est pas l'objet de la question !

0
ex 3ème série - Rueil RAC
700 à 1 000km pour un coureur de poids homme-moyen (70-80kg) en conditions classiques. 

Ça dépend forcément:
  • de la surface du sol pour l'usure de la semelle (goudron rugueux abîme plus que chemin de terre en forêt)
  • du poids du coureur: plus lourd = plus d'usure de l'amorti et de la semelle
  • des caractéristiques de pied et de course de chacun, ex: si on a un pied très pronateur, on va abîmer l'intérieur de la chaussure plus que la normale, et elle risque de devenir inutilisable à cause de ça

Personnellement j'en suis à ma troisième paire, et je fais un peu plus de 1 000 km à chaque fois, mais je suis léger (67kg) et le coure souvent en forêt.

Avez-vous trouvé cette page utile ?